RECOMMANDATIONS

Quelles sont les précautions d’utilisation des anticoagulants ?

 

Les nouveaux anticoagulants oraux sont des molécules puissantes et efficaces et leur utilisation justifie le respect de plusieurs précautions.

 

Comment réduire le risque d’hémorragie ?

 

Les nouveaux comme les anciens agents anticoagulants, peuvent être à l’origine de saignements anormaux plus ou moins sévères – ecchymoses au niveau de la peau, hématomes musculaires, saignements de plaies ou de blessures, saignement en cas d’intervention chirurgicale, de traumatisme, de chute, de sport violent. Il est conseillé d’être attentif à la couleur de vos urines et de vos selles. La survenue d’un saignement extériorisé ou l’apparition de signes évocateurs d’un saignement interne non visible doit vous conduire à informer votre médecin. S’il vous est possible de voir votre médecin dans un délai rapide de 12 heures, vous pouvez ajourner la prise de votre médicament jusqu’à la consultation. Vous pouvez prévenir les incidents ou accidents hémorragiques en limitant le risque de traumatisme et de chute, en évitant les sports dangereux et en évitant la prise de certains médicaments courants comme l’acide acétylsalicylique (aspirine), les anti-inflammatoires, sauf s’ils vous ont été prescrits par votre médecin. Le paracétamol est autorisé.

 

Qu’en est-il des interactions médicamenteuses ?

 

Même s’ils sont peu nombreux, certains médicaments peuvent modifier l’action de votre médicament anticoagulant, c’est-à-dire augmenter son action (risque de saignement) ou la diminuer (risque de faire une thrombose).

 

Ne prenez pas un autre médicament, même ceux en vente libre, sans interroger votre médecin, qui est bien informé, de façon à éviter des associations médicamenteuses non recommandées. Vous pouvez aussi consulter votre pharmacien.

 

Comment prendre son médicament ?

 

Il faut respecter la dose qui vous a été prescrite. Il ne faut pas arrêter ou modifier votre traitement sans l’accord préalable de votre médecin. Le suivi régulier attentif du traitement est nécessaire pour assurer son succès. Il ne faut pas oublier de prendre le médicament régulièrement au rythme prescrit par votre médecin. Soyez attentif à prendre le médicament toujours à la même heure (une ou deux heures d’écart sont acceptables).

 

La conduite en cas d’oubli d’une dose dépend du délai écoulé par rapport à l’heure de prise prévue et du médicament concerné:

 

 

  • Pour le Pradaxa® (dabigatran)et l'Eliquis (apixaban) le comprimé oublié peut être pris si l’oubli est constaté jusqu’à 6 heures avant la dose suivante.
  • Pour le Xarelto® (rivaroxaban) , le comprimé oublié peut être pris le jour prévu de la prise jusqu’à 12 heures avant la dose suivante

 

Le délai dépassé, il ne faut jamais doubler une dose pour compenser la dose oubliée

Mentions légales et copyright

 

Girtac - Association - patient - Anticoagulant - Antivitamines - AVK - Sintrom - Marevan - Marcoumar - Xarelto - Pradaxa - Eliquis - Thrombose -Embolie - pulmonaire - Fibrillation - Auricullaire - Autocontrole - Automesure - INR - Antiphospholipides - dabigatran - Rivaroxaban - Apixaban - Stroke - Coagulation - Caillots - sang - Prothèse - hanche - genou - Phlébite